ZOOM SUR LES VOLS DANS LES MAGASINS EN 2016

L’ASBL ‘Prévention et Sécurité’ vient de publier les statistiques sur les vols en magasins chez ses affiliés pour la totalité de l’année 2016.

Un manque à gagner économique.

Sur les 855 points de vente analysés et représentant une surface de vente totale de 1.414.917 m² répartis dans l’ensemble du territoire belge, ce ne sont pas moins de 45.456 marchandises qui ont été dérobées représentant une valeur globale totale de 542.181 €. Environ 14.983 constats de vol ont été dressés et donné lieux à 1.236 interpellations en moyenne par mois.

La valeur moyenne par article volé s’est élevée à 11,92 € tandis que la valeur moyenne du vol par personne interpellée porte sur 36,52 €.

Un phénomène surtout wallon

Les vols enregistrés en Wallonie représentent 51,28% du total des vols recensés au niveau du Royaume avec une concentration particulièrement forte au niveau des provinces du Hainaut (20,39%) et de Liège (19,92%).

La Région de Bruxelles-Capitale se situe en deuxième position avec 28,80% des vols tandis qu’en Flandre, les résultats se révèlent quelque peu plus favorables avec 19,92% du total. En Flandre, c’est surtout la province d’Anvers la plus touchée.

Profil des voleurs

La ventilation des données par tranche d’âge révèle que ce sont les personnes âgées entre 30 et 39 ans et entre 40 et 49 ans qui avec respectivement 21,16% et 18,85% du nombre de vols, ont le plus chapardé des marchandises. Les représentants des jeunes de moins de 15 ans et des seniors de plus de 70 ans, constituent à l’inverse des très faibles minorités.

Au niveau de la valeur des marchandises subtilisées, le classement demeure identique.

Les produits les plus prisés

Le top 5 des produits les plus prisés par les voleurs sont respectivement l’alimentation sèche (23,54% du total), la parfumerie et produits de toilette (13,29%), les alcools-vins-eaux et bières (12,85%), les articles de boucherie (7,75%) et les habillements pour dames (5,89%).

Si l’on prend en considération la valeur des marchandises volées, le top 5 est quelque peu différent avec la parfumerie-toilette en première position avec un score de 16,79% suivie par l’habillement pour hommes (14,76%), l’habillement pour dames (11,23%), le petit et gros électroménager (9,56%) et les alcools-vins-eaux et bières (7,24%).

Les périodes les plus à risques

Il apparaît que les voleurs privilégient le vendredi pour réaliser leurs méfaits tandis que le samedi se caractérise par une relative sous activité de leur part. Les tranches horaires préférées sont toujours le temps de midi vers 12-13 heures et la fin de l’après-midi vers 16-17 heures.

 

 

Francine Werth

Informations pour les PME

Nos Conseillers sont à votre service

SP Facebook

HTC TVnews